Institution Notre Dame - Saint Ferdinand

BTS Com en scène

Les BTS communication de l’ESCC se sont lancés dans la réalisation d’un court-métrage.

On vous dit tout sur notre grand projet de l’année !

Qui sommes-nous ?

Nous sommes le groupe d’étudiants de première année du BTS communication de l’ESCC. Nous avons décidé, sur proposition de notre professeur de Communication, de participer au Nikon Film Festival.

Le Nikon Film Festival ?

Cette année, Nikon organise, pour la septième fois, le festival du film sur le thème « je suis une rencontre ». Le principe étant de réaliser un court-métrage d’une durée maximale de cent quarante secondes en rapport avec le thème.

Notre projet

Nous avons voulu sensibiliser les internautes à propos de l’alcool sur la route, en réalisant un court-métrage intitulé « Je suis accidentelle » et dépeignant la rencontre de trois personnes qui se retrouvent après une soirée bien alcoolisée dans la voiture de leur chauffeur. Ce sera une rencontre furtive puisque rapidement, l’un des jeunes passagers va causer un accident de voiture mortel.

La réalisation de ce film nous a permis d’acquérir des compétences pratiques
en création audiovisuelle, et nous avons pu mettre en place un plan de communication.

Après un brainstorming et le choix du thème, nous avons élaboré un scénario, et défini des tâches en fonction des différentes scènes. Enfin, après avoir récolté un nombre suffisant de scènes vidéo différentes nous nous sommes attelés au montage vidéo qui est sûrement ce qui aura pris le plus de temps.

Enfin, nous avons réalisé une note d’intention à destination des organisateurs Nikon, afin d’expliquer pourquoi notre film avait toute sa place dans ce Festival.

Une fois le film publié, nous avons débuté notre appel « aux soutiens », par le biais de partage Facebook ou Instagram ou encore, comme vous avez pu le voir par l’intermédiaire d’affiches au sein même de l’IND.

Remerciements

Nous remercions toutes les personnes qui ont soutenu en nombre ce projet qui nous tenait particulièrement à cœur, et notre professeur pour son aide dans ce projet.

Tessa HAUDECOEUR, étudiante BTS COMMUNICATION 1ère année